Article L210-6 Ordonnance n°90-571 du 25 juin 1990
Etat : ABROGE
Versions


Le silence du titulaire du droit de préemption pendant deux mois à compter de la réception de la déclaration vaut renonciation à l'exercice du droit de préemption.