Article 17 Loi n° 65-956 du 12 novembre 1965
Etat : ABROGE
Versions


Sans préjudice de la prescription instituée par l'article précédent, toute action ou réparation [*recours*] de dommages nucléaires doit être, à peine de prescription, intentée dans le délai de trois ans à compter du jour où le demandeur a eu connaissance que le dommage avait pour origine un accident nucléaire donné.

Liens relatifs à cet article